Rechercher
  • Les Voiles Royales

Comment bien débuter la planche à voile ?

La planche à voile fait partie de ces activités nautiques qui continuent de faire des émules. Sur les plages de la Baule, il devient de plus en plus fréquent de rencontrer des personnes qui suivent des cours de planche à voile.


Visuellement, même si cela semble facile, dans les faits la pratique de la planche à voile est assez délicate.


Beaucoup d’apprenants se découragent et laissent tomber.


Quels sont ces conseils utiles lorsqu’on désire débuter la pratique de la planche à voile à la Baule ? Nous vous les faisons découvrir à travers cet article.

Ce qu’il faut avant de se lancer dans la pratique de la planche à voile


Il y a une règle à laquelle on ne peut déroger : il s’agit de savoir nager. La pratique de la planche à voile se fait sur l’eau.


Par ailleurs, quand on est débutant, on tombe assez souvent à l’eau. Il est impératif pour le nouveau planchiste d’être à l’aise dans l’eau. En plus de savoir nager, il ne doit pas être incommodé par le fait d’avoir la tête dans l’eau.


Comprendre comment doivent s’effectuer les mouvements du corps


La planche à voile avance sur l’eau grâce à deux facteurs essentiels : les mouvements du corps et le vent.


De facto, le néophyte en activités nautiques doit prendre en compte plusieurs paramètres : la direction dans laquelle souffle le vent, la force du vent, le positionnement de la planche selon le vent.


Ces paramètres vont lui permettre deux choses : se positionner sur la planche à voile de la meilleure des manières et effectuer les bons mouvements de corps.


Prendre en compte l’aspect sécuritaire


Parce que les windsurfeurs effectuent de beaux mouvements, on a toujours cette impression selon laquelle la pratique de la planche à voile est sans danger. Ce qui n’est pas le cas. De bons réflexes doivent être adoptés afin que la pratique se fasse sans heurts. Ces bons réflexes sont simples à retenir.


Avant chaque entraînement, le matériel et la planche doivent être contrôlés. Cela permet de détecter les détériorations telles que les usures. Puis, le sportif doit être vêtu d’une combinaison de protection convenant à la saison dans laquelle on se trouve. Un dispositif de sécurité doit être relié au gréement.


Ensuite, il faut éviter d’aller sur l’eau lorsqu’un vent de terre est présent. Enfin, même lorsqu’on se sait bon nageur et qu’on est au large, il faut éviter d’abandonner sa planche à voile afin de rentrer à la nage.


Ne jamais négliger la force de la nature


C’est une autre règle d’or qui permet d’éviter de se retrouver dans certaines situations fâcheuses.


Ici, l’humilité est clairement de mise. Peu importe le degré de maîtrise dont on fait preuve dans la manipulation de la planche à voile, il ne faut jamais oublier que l’océan et le vent sont des éléments incontrôlables qui peuvent vite devenir dangereux.


Ainsi, le sportif doit garder à l’esprit de ne pas tenter de dépasser ses limites. En effet, s’il s’aventure trop loin et qu’il n’a plus assez de force dans les bras, son retour à la plage peut vite devenir problématique.


Avoir le bon état d’esprit


Avoir un bon mental est indispensable dans le contexte de la planche à voile.

En effet, le néophyte doit comprendre que tôt ou tard, il tombera à l’eau. Ces chutes ne doivent ni lui faire peur ni le paralyser.


Comme dans tout sport qui se respecte, l’entraînement ardu et continu permet d’améliorer ses performances au fil du temps. La planche à voile ne fait guère exception à la règle.


Pour progresser, le planchiste est obligé d’essayer plusieurs combinaisons de mouvements. Et bien entendu, lorsque l’échec est au rendez-vous : on tombe et on se retrouve dans l’eau.


Nous pouvons retenir que la planche à voile n’est pas qu’une simple et banale activité nautique. Il s’agit d’un sport à part entière. Pour ceux qui ne sont pas fans de la planche à voile à la Baule, ils peuvent toujours se tourner vers d’autres activités :

22 vues0 commentaire